Accueil > Interviews et témoignages > Rénovation thermique exemplaire d'un bâtiment de 1953 à Tourlaville : entretien avec les propriétaires ayant entrepris ces travaux
Réduire la police Augmenter la police Imprimer la page

Rénovation thermique exemplaire d'un bâtiment de 1953 à Tourlaville : entretien avec les propriétaires ayant entrepris ces travaux

La rénovation BBC (Bâtiment Basse Consommation) est réputée complexe, coûteuse et à faible retour sur investissement. A Tourlaville dans la Manche, l’expérience de Monsieur Lepetit démontre qu’en organisant bien le projet, il est possible de réaliser une rénovation exemplaire, dans des délais maîtrisés, et qui peut être rapidement rentable. Décryptage à travers cet entretien de cette opération reproductible et mise à l'honneur lors de la Fête de l'Energie 2018.

 

Pouvez-vous nous expliquer les raisons qui vont ont poussés à entreprendre cette rénovation ? 

Nous avons racheté cette maison qui appartenait aux grands-parents de ma compagne en 2014. Deux ans après notre emménagement, nous avons fait le constat que nous payions trop cher notre électricité. En effet, malgré une température intérieure moyenne qui oscillait entre 19°c et 20°c, nos factures mensuelles s’élevaient à presque 220 euros ! Il fallait trouver une solution pour réduire ces dépenses. 

En premier lieu, nous avions onstaté que certaines fenêtres PVC n’étaient plus étanches. Nous avons donc fait venir un artisan qui nous a expliqué que régler le problème d’étanchéité de nos fenêtres ne serait pas suffisant pour résoudre notre enjeu de surconsommation. Il nous a alors orienté vers l’Espace INFO>ENERGIE et la rencontre avec les conseillers nous a convaincus d’entreprendre une rénovation plus globale de notre maison. 

Quels ont été les objectifs initiaux du projet de rénovation ? Ont-ils évolués pendant les travaux ? 

Après fois avoir identifié toutes les aides techniques et financières auxquelles nous avions droit avec l’aide du conseiller de l’Espace INFO>ENERGIE, nous avons fait réaliser un audit énergétique par un thermicien pour évaluer tous les gains possibles. Cinq scénarios d’amélioration nous ont ensuite été proposés et nous avons choisi l’un des scénarios Bâtiment Basse Consommation (BBC) qui visait une réduction des consommations d’énergie de 50%. Cet objectif a ensuite été maintenu pendant toute la durée des travaux. 

Quelles ont été les étapes suivantes de la rénovation ? 

Une fois le scénario n°3 choisi (sachant que le 5ème est le plus haut et permettait un réduction des consdommations d'énergie de 64%) , nous avons demandé des devis auprès des artisans et rempli les différents dossiers d’aides. Après la validation des aides vient alors la phase de « travaux », qui a duré 4 mois dans le cas de notre maison. Enfin des tests d’étanchéité à l’air ont été réalisés par un organisme externe reconnu par la Région afin de vérifier le bon niveau d’étanchéité de la maison et la compatibilité avec les critères BBC. Une fois cette partie validée, il ne restait plus que quelques données administratives à remplir pour clôturer le tout.

 

La maison avant les travaux de rénovation

 

La maison après les travaux de rénovation

 

Avez-vous rencontré des difficultés particulières lors du projet, notamment par rapport aux caractéristiques de votre maison qui date de 1953 ?

L’architecte a légèrement modifié nos plans concernant l’esthétique. Nous voulions au départ faire un bardage plus moderne en supprimant la distinction entre le haut (en dalles de béton) et le bas (en parpaings) de nos murs. Mais l’architecte souhaitait préserver le style historique de la maison et nous avons finalement gardé ces deux parties distinctes. Avec le recul, nous pensons que c’était la bonne décision à prendre.

Le plus fastidieux fut finalement le volet administratif. En effet, les informations demandées dans les différents dossiers d’aides étaient souvent redondantes. Pour éviter de répéter les mêmes informations, les différents organismes en charge des aides pourraient peut-être communiquer davantage. L’idéal serait de mettre en place un dossier unique, plus complet mais qui pourrait être partagé entre les différents services concernés et permettrait de mieux centraliser les demandes.

Avez-vous trouvé l’accompagnement des Espaces INFO>ENERGIE (EIE) utile ? Cela a-t-il apporté une plus-value pour votre projet ?

Oui c’est certain, l’aide de l’Espace INFO>ENERGIE a été déterminante, à la fois sur les aspects techniques et financiers. Nous connaissions certaines aides disponibles mais l’apport humain si précieux de ces professionnels, leur accompagnement et leur expertise nous a grandement aidés. Ils doivent être plus facilement identifiables pour le grand public ! 

 

Vue d'ensemble de la maison après les travaux

 

Quelles sont les aides techniques et financières qui ont été  déterminantes pour la réalisation de votre projet ?

L’Espace Info Energie nous a orienté vers toutes les aides possibles pour notre rénovation, ce qui nous a permis de gagner un temps considérable et de réaliser d’importantes économies. Le dispositif de chèque Eco-énergie de la Région a permis de subventionner notre audit énergétique à hauteur 75%, sachant que son coût initial étant 1200 euros. Une fois l’audit du thermicien terminé, ce dernier a confirmé que le seuil BBC était bien réalisable et nous avons pu obtenir 10 000 euros d’aide de la Région. Nous avons ensuite bénéficié d’un dispositif du département de la Manche aussi nommé « Planète Manche Rénovation ». Ce dispositif apporte l’expertise d’un conseiller architectural qui doit valider le scénario énergétique ainsi que l’aspect esthétique du projet. Une fois l’obtention de sa validation, le Département de la Manche a donné son accord pour une nouvelle participation de 5 000 euros, soit 25% du coût total. Enfin nous avons pu bénéficier d’un crédit d’impôts de 4800 euros ainsi qu’un prêt à taux Zéro (éco PTZ). Ce qui veut dire que sur les 40 000 euros de travaux réalisés, nous avons obtenus 20 000 euros d’aides directes et que le reste a été financé par un prêt sans intérêt.

Depuis cette rénovation, quels sont les gains observés en termes de confort, de consommations et de coûts associés ? 

Nous avons gagné à tous les niveaux. Côté confort, nous nous chauffons désormais grâce au poêle à bois et n’utilisons presque plus le chauffage électrique. Nous avons également ajouté un thermostat pilotable à distance ce qui permet de faciliter la gestion d’énergie. Comme prévu, nos factures d’électricité ont été divisées par deux ! Enfin, suite à cette rénovation, notre maison a pris beaucoup de valeur et elle est désormais prête pour l’avenir !

 

Récapitulatif des aides allouées au projet

 

Les contacts des dispositifs d'aide

-Pour la région (chèque éco énergie) : CARO Anne-Gaelle : anne-gaelle.caro@normandie.fr 

-Pour le département de la Manche (planète manche rénovation) : HERVE Céline : celine.herve@manche.fr

Interviews et témoignages
Recevez les actualités des Bâtiments Durables en Normandie par courriel en inscrivant votre adresse ci-dessous :

Inscription    Désinscription
Particuliers
Espace info énergie